Prix de sauvetage : Dean James Innes (zone Edmonton)

(De gauche à droite) Lorne Perry, président du conseil d’administration de l’ACAC, Dean Innes, Marty van Keulen, président de la zone Edmonton
(photo : Danielle Annette Photography)

Le 21 novembre 2016, Dean Innes et son collègue de travail Bill Hume avaient été invités par Shawn Sloman, un représentant du fournisseur de pièces d’automobiles NAPA, à assister à un match de hockey opposant les Edmonton Oilers aux Chicago Blackhawks. Très enthousiasmé par la perspective d’une telle soirée, Dean ne s’attendait nullement à ce que l’action dont il allait être bientôt témoin se déroulerait en dehors de la patinoire.

Peu avant le début de la partie, alors que Dean et Bill se dirigeaient vers les places qui leur étaient assignées, Bill s’effondra au sol. Dean adopta aussitôt le rôle de premier intervenant. Il s’empressa de prendre un pouls radial et un pouls carotidien et détecta un pouls très faible qui ne ressemblait aucunement aux pouls qu’il avait détectés sur d’autres patients dans le passé. Dean demanda alors à Shawn de communiquer avec les services d’urgence en appelant le 911 et de tenter de lui apporter un DEA. Conscient de la gravité de la situation puisqu’il avait déjà été premier intervenant et bénévole dans un service de lutte contre les incendies, Shawn ne tarda pas à faire ce qu’on lui avait demandé.

Alors qu’il attendait qu’on lui apporte un DEA, Dean commença à administrer la RCP. Peu après, un employé des services d’urgence de Rogers Place vint se joindre à lui et lui remit une bombonne d’oxygène. Dean administra aussitôt de l’oxygène au patient et, avec l’aide de l’employé de Rogers Place, continua d’exercer des compressions thoraciques.  Dès que Shawn revint muni d’un DEA, on l’utilisa pour administrer aussitôt deux chocs au patient. Après six minutes de RCP et plusieurs chocs, Bill reprit conscience. Les services d’urgence d’Edmonton arrivèrent peu après et s’empressèrent de lui faire avaler des médicaments, puis de le transporter à l’hôpital le plus proche.

À l’hôpital, on fit subir à Bill une angioplastie qui se traduisit par la fixation de cinq endoprothèses (stents). Bill est maintenant en voie de rétablissement. Les médecins de l’hôpital ont signalé que les compressions administrées par Dean s’étaient révélées très efficaces et avaient largement contribué à sauver la vie de Bill.

La PCS était heureuse de décerner à Dean Innes un prix de sauvetage lors de la conférence des dirigeants de la PCS en avril 2017.