Votre soutien a aidé des centaines de familles comme celle-ci

Si vous vous retrouvez devant une situation dangereuse sur les pistes, vous savez qu’il importe au plus haut point de réagir promptement. Qu’il s’agisse d’hypothermie, de gelure, de blessures à la tête ou d’immersion dans la neige, la Patrouille canadienne de ski est là. Il arrive même que la PCS sauve des vies sur les pistes de ski et de planche à neige.


Sid Gaudry et les membres de sa famille font partie de la PCS depuis deux générations. Sid a rencontré sa femme lorsqu’ils étaient patrouilleurs bénévoles de la PCS à Fort Qu’Appelle, en Saskatchewan. Après quelques années, leurs filles Jacqueline et Nichole vinrent grossir les rangs de la PCS. Comment la famille aurait-elle pu alors soupçonner que la formation en secourisme et en réanimation cardiorespiratoire (RCR) allait un jour sauver la vie de Sid?

Pendant qu’il partageait un repas dans un restaurant avec sa femme, ses enfants, ses gendres et ses six petits-enfants, Sid fut saisi de convulsions. Grâce à la formation reçue de la PCS, Nichole et Jacqueline procédèrent aussitôt à une RCR. À l’aide d’un défibrillateur, elles réussirent à stabiliser l’état de leur père avant l’arrivée des services d’urgence.

Aujourd’hui, la PCS a élargi sa formation en secourisme et en RCR à d’autres organisations sportives. La plupart des donateurs comme vous savent que nous avons sauvé des vies sur les pistes, mais nous veillons aussi à accroître la sécurité sur les patinoires et, plus généralement, partout où les pratiques sportives comportent une part de risque.

Une intervention rapide peut faire la différence entre la vie et la mort.

Comme l’explique Sid, « la formation de la Patrouille canadienne de ski est approfondie et coûteuse et il faut y consacrer beaucoup de temps. Mais il ne pourrait en être autrement puisque lorsque survient une crise et que quelqu’un est blessé, les patrouilleurs n’ont pas le temps de se poser des questions : ils doivent agir et savoir ce qu’ils ont à faire. »

La PCS continue aussi de contribuer à l’expansion du ski alpin partout au Canada. C’est ce que confie Jacqueline en réfléchissant sur son expérience de bénévole.

Au dire de Jacqueline, « c’est nous qui aidons les nouveaux skieurs à trouver les pistes qui leur conviennent. Nous aidons aussi les enfants qui éprouvent des difficultés avec leur équipement ou qui ont perdu la trace de leurs parents. Notre travail de prévention des accidents sur les pistes assure une plus grande sécurité pour tous ».

Vos dons ont réduit le nombre des blessures sportives et sauvé les vies de plusieurs personnes, dont celle de Sid. Souffrant d’une tumeur au cerveau, Sid a subi un traitement et continue de se rétablir.

Vous pouvez aider à sauver des vies, vous pouvez faire la difference.

Veuillez continuer de soutenir la PCS pour que ses bénévoles reçoivent une formation approfondie assurant la sécurité sur les pistes et au sein des collectivités. En tireront profit vous-même, ceux qui vous sont chers et ceux qui s’initient à ce sport que nous affectionnons tant.

 

 

PS : Votre don aide des centaines de familles. Elles ont pu célébrer à nouveau la saison des fêtes. Vous sauvez des vies.