Août - Septembre

Le recrutement se fait toute l’année durant, mais un bon nombre d'activités se déroulent de ces deux mois. Plusieurs zones offrent un soutien médical et des services de secourisme avancé lors de différentes activités sportives, dont des marathons, des courses de cyclisme, des activités de collecte de fond, des tournois sportifs et des concerts, et ce jusqu’à la fin de l’automne.

Septembre - Novembre

Selon la date du début de la saison dans votre coin de pays, c’est la période au cours de laquelle on suit une formation en secourisme (au moins 60 heures pour les nouveaux patrouilleurs) ou on renouvelle sa certification annuelle (dans le cas des patrouilleurs reprenant du service), ainsi que certains tests. Dans plusieurs zones, la présence des patrouilleurs à des activités hors ski se poursuit jusqu’à la fin d’octobre. Parfois, elle est maintenue toute l’année.

Novembre - Janvier

C’est la période au cours de laquelle les nouveaux patrouilleurs doivent terminer leur qualification sur neige (maniement du toboggan) et où les patrouilleurs reprenant du service doivent renouveler leur qualification.

Janvier - Mai

Ici encore, selon l’endroit où les patrouilleurs exercent leurs activités, c’est la période au cours de laquelle ils ont l’occasion d’utiliser toutes les aptitudes acquises au cours de leur formation à l’automne. Certains  pratiquent leur métier de patrouilleur jusqu’en mai, tandis que d’autres cessent de skier à la fin de mars. Plusieurs programmes d’appui à des activités hors ski démarrent en mars ou en avril.

Avril - Juin

C’est le temps de la certification ou du renouvellement de la certification pour les instructeurs. Il s’agit d’une période intense pour tous ceux qui souhaitent agir comme instructeur ou instructeur-adjoint à l’automne qui suit. Il s’agit aussi d’une période très active pour ceux qui assurent la prestation de services de secourisme lors de courses de cyclisme ou de marathon.

Mai - Août

La plupart des patrouilleurs rangent leurs skis au cours de cette période, mais des patrouilleurs continuent d’offrir leurs services lors de différentes activités sportives.